Morocco at the forefront of telemedicine in Africa

Thursday, December 17, 2020


Source : InfoMédiaire

 

Le Maroc, un des pays les plus ambitieux sur le plan technologique d’Afrique, profite des avantages offerts par les techniques modernes de télé-santé et les déploie dans ses communautés rurales, rapporte le magazine européen “The Parliament Magazine”.

“Désormais, les initiatives de télé-santé du Maroc tirent parti des dernières technologies pour améliorer l’accès aux soins. Le déploiement progressif de sa technologie permettra aux patients de se connecter et de consulter à distance les cliniciens, améliorant ainsi les soins et les résultats”, écrit l’auteur de l’article Colin Mackay.

Sous le titre “le Maroc : une success-story de télémédecine”, le bimensuel européen relève que la télémédecine au Maroc a également le potentiel de faire face aux urgences sanitaires et de combler les lacunes immédiates dans les soins qui existent avec les mécanismes et arrangements actuels.

“C’est un développement impressionnant et bien planifié ; quelque chose qui peut servir de vitrine pour le pays”, a-t-il signalé, notant que, pour maximiser le succès de cette initiative, le Maroc a poursuivi un processus de déploiement en trois étapes.

Le premier, lancé en 2018, était de démontrer une “preuve de concept” (POC) dans six communautés rurales. Dans une deuxième phase, actuellement en cours jusqu’en 2021, ce concept est en cours d’extension pour couvrir une quarantaine de sites locaux. Quatre d’entre eux sont opérationnels depuis mars 2020, et huit autres sont en cours de déploiement.

Dans la dernière étape, entre 2021-25, le plan de déploiement sera étendu à l’échelle nationale et concernera plus de 120 communautés rurales couvrant environ 80% des populations les plus à risque – environ 1,3 million de personnes – avec des installations médicales de téléconsultation.

“La télémédecine semble offrir la réponse idéale aux défis sanitaires spécifiques du Maroc, avec ses enjeux géographiques uniques”, a expliqué au journal le Dr Saad Chaacho, directeur exécutif de la Société marocaine de télémédecine (SMT).

Compte tenu des derniers travaux de diagnostic et de l’expérience internationale en la matière, “la télémédecine semble offrir la réponse idéale aux défis sanitaires spécifiques du Maroc, avec ses enjeux géographiques uniques”, a-t-il souligné.

La télémédecine, a-t-il assuré, permettra un meilleur accès aux soins de santé de base pour les populations rurales qui souffrent normalement de leur isolement et du manque de personnel médical qualifié.

Ainsi, ces populations bénéficieront d’une gamme de services de santé, couvrant leurs soins médicaux généraux, les affections maternelles, néonatales et infantiles, les troubles cardiovasculaires et le diabète et potentiellement des services dermatologiques et oculaires.

Il a précisé que, pendant la phase de lancement, des téléconsultations seront assurées depuis le hub central situé à l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé (UM6SS) à Casablanca, composé de professionnels de la santé employés par l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa.

Au cours des étapes ultérieures et afin de surmonter les éventuelles restrictions d’accès et d’améliorer la productivité médicale, a-t-il poursuivi, les téléconsultations seront accordées aussi bien aux praticiens privés, directement dans leurs cabinets, qu’aux médecins rattachés aux structures publiques depuis leur lieu de travail.

La communication entre le hub central et le site distant se fait via des connexions télécoms qui seront conçues et dimensionnées en fonction de la demande.

“Ces arrangements seront mis en place dans les zones rurales désignées, tout en s’appuyant principalement sur les ressources matérielles et humaines existantes. Concrètement, les patients seront reçus dans les centres de santé locaux équipés du matériel médical pour effectuer des téléconsultations, avec l’aide d’un personnel médical qualifié et bien formé sur place”, a soutenu le Dr Chaacho.

Et de conclure qu’à long terme, “nous pensons que le Maroc et les pays européens peuvent unifier leurs efforts et leurs expériences, en prenant des actions conjointes pour le lancement d’initiatives de télémédecine similaires conçues pour répondre aux besoins réels des pays africain”.

View more news

Diseño web: InternacionalWeb

Fomento al Desarrollo del Comercio Internacional, S.L. has participated in the ICEX-Next Export Initiation Programme, and has been assisted by ICEX and co-financed by European FEDER funds. The aim of this support is to contribute to the international development of the company and its environment.

European Regional Development Fund
logo_FEDER_ING
A way to make Europe