Le président de la COP 26 salue le leadership du Maroc dans l’action climatique

Jueves, 3 de Septiembre de 2020


 

Source: Info Médiaire

 

Le secrétaire d’État britannique aux affaires, à l’énergie et à la stratégie industrielle, Alok Sharma, a salué le leadership du Maroc dans l’action climatique, exprimant le souhait de bénéficier de son expérience réussie lors de l’organisation de la 22e conférence mondiale sur le climat (COP22).

Au cours d’un entretien virtuel tenu récemment avec le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement Aziz Rabbah, le responsable britannique et président de la COP26 a félicité le Royaume pour ses accomplissements lors de l’organisation et la présidence de la COP22 en 2016.

M. Rabbah a de son côté insisté sur la nécessité de se concentrer sur le suivi et l’évaluation des initiatives prometteuses lancées depuis la COP22, y compris celles du Bassin du Congo, du Sahel, d’accès à l’énergie et bien d’autres, et d’intensifier les efforts pour faire avancer les négociations multilatérales afin d’avoir une vision claire et globale avant la COP26.

Mettant en avant l’importance de la coordination avec l’Union-africaine en tant qu’organisation régionale, le ministre a relevé que la 26ème session de la Conférence sur le climat doit être un tournant vers des progrès réels et tangibles, notamment en matière de financement, selon un communiqué du ministère.

Le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement a en outre souligné le besoin de considérer davantage les pays en récession suite à la crise pandémique et les liens entre la pandémie de Covid-19 et le changement climatique qui doit être au centre des plans de développement nationaux.

Au cours de cet entretien, la question de l’engagement des pays développés à un montant de 100 milliards de dollars par an a été soulevée, en référence au rôle du Royaume-Uni et des organisations internationales dans l’appui aux pays africains en matière de financement et d’expertise technique.

A l’issue de la réunion, les deux responsables ont exprimé conjointement l’espoir que le partenariat stratégique entre le Maroc et le Royaume-Uni constitue une opportunité pour développer des actions concrètes en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Plus de nouvelles

Diseño web: InternacionalWeb