El gobierno renovará el antiguo enlace ferroviario de $ 210 millones a Uganda

Jueves, 9 de Mayo de 2019


Fuente: Agence Ecofin

 

Le Kenya veut réhabiliter une ancienne ligne ferroviaire pour se connecter au réseau ferroviaire ougandais. C’est ce qu’a annoncé, cette semaine, James Macharia, ministre des Transports du pays, dans un entretien accordé à Reuters.

D’après le responsable, 150 millions $ seront utilisés pour réhabiliter une ancienne ligne ferroviaire allant de la ville de Malaba près de la frontière ougandaise. Le reste du financement servira à relier l’infrastructure à la ligne ferroviaire Nairobi-Naivasha, prévue pour être ouverte à partir du mois d’août.

Ce nouveau plan intervient après que le président Uhuru Kenyatta a échoué à obtenir un nouveau financement de 3,6 milliards $ pour son projet ferroviaire, de la part de la Chine. Un pays, qui détient déjà environ 72% de la dette bilatérale kényane, dans un contexte où la dette croissante du pays est-africain inquiète de plus en plus ses partenaires. Ledit financement devait permettre de construire un tout nouveau chemin de fer, qui favorisera l’extension de la ligne Nairobi-Naivasha (elle-même financée par la Chine) à la frontière ougandaise.

Pour rappel, la nouvelle ligne entre dans le cadre du projet ferroviaire kényan qui vise, entre autres, à assurer l’interconnectivité des points de production et d’exportations kényanes entre eux, et avec les autres pays est-africains qui développent également des projets similaires. Ces derniers sont majoritairement financés par la Chine qui espère en profiter pour accélérer son programme baptisé la « nouvelle route de la soie ».

D’après le ministre Macharia, le nouveau projet de réhabilitation devrait être financé par un partenaire privé, dont l’identité n’a pas été révélée.

Ver más noticias

Diseño web: InternacionalWeb
Uso de Cookies Cerrar

Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros que analizan el uso del mismo con la finalidad de mejorar nuestros contenidos y su experiencia como usuario. Si continua navegando, consideramos que acepta su uso. No obstante, puede Ud. permitir, bloquear o eliminar las cookies instaladas en su equipo mediante la configuración de las opciones del navegador instalado en el mismo. Encontrará más información en el siguiente enlace política de cookies.