Nouvelles

Accueil / Nouvelles / L'Afrique prend l'initiative d'une approche innovante pour sa transition énergétique

L'Afrique prend l'initiative d'une approche innovante pour sa transition énergétique

Date: 18/04/2024

Le déploiement des énergies renouvelables est essentiel pour que l'Afrique atteigne les objectifs climatiques et réponde à ses besoins massifs en matière d'économie et de développement. Bien qu'elle soit dotée d'une abondance de ressources renouvelables, la transition énergétique de l'Afrique ne s'est pas encore accélérée.

Avec moins de 2 % des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables au cours des deux dernières décennies, l'Afrique a toujours été à la traîne dans la transition énergétique mondiale. Ce sous-investissement a laissé les trois quarts de la population mondiale sans accès adéquat à l'énergie. Par conséquent, l'accélération de la transition vers un avenir énergétique durable nécessite une croissance significative et rapide des investissements dans le système énergétique africain.

Aujourd'hui, un changement transformateur est en cours, signalant un moment charnière dans la trajectoire de développement du continent. Lancé l'année dernière lors de la COP28, le partenariat accéléré pour les énergies renouvelables en Afrique (APRA) s'appuie sur la déclaration de Nairobi sur le changement climatique, annoncée lors du sommet africain sur le climat qui se tiendra au Kenya en septembre 2024. L'APRA est le fer de lance d'une plateforme de collaboration unique qui place les nations africaines au volant.

La déclaration de Nairobi sur le changement climatique et l'appel à l'action soulignent la capacité inhérente de l'Afrique à mener une révolution industrielle compatible avec le climat. La déclaration fixe un objectif ambitieux : faire passer la capacité d'énergie renouvelable du continent de 56 GW en 2022 à 300 GW d'ici à 2030. Cet objectif s'aligne sur les objectifs plus larges de la COP28 visant à tripler la capacité des énergies renouvelables et à doubler les mesures d'efficacité au niveau mondial.

Pour discuter de la stratégie de mise en œuvre de l'APRA et explorer les moyens de maximiser les efforts pour atteindre l'objectif de capacité susmentionné, l'International Renewable Energy (IRENA), en tant que secrétariat de l'APRA, a organisé une session plénière le dernier jour de sa 14e assemblée à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. La session a mis l'accent sur la diversité des situations des pays et régions d'Afrique, préconisant une approche personnalisée plutôt qu'une stratégie unique.

Davis Chirchir, secrétaire d'État à l'énergie et au pétrole, ministère de l'énergie du Kenya, a prononcé un discours de mise en scène lors de la session : "Nous avons besoin d'une approche adaptée aux besoins uniques de nos pays. Le manque d'infrastructures appropriées entraîne la stagnation et retarde les progrès. Nous plaidons pour un modèle de financement du changement climatique qui permette à l'Afrique de lutter contre le changement climatique aux côtés de ses homologues du monde entier. Des initiatives telles que l'APRA entraînent des changements tangibles dans les infrastructures et favorisent l'industrialisation verte".

Les objectifs de l'APRA sont clairs : mobiliser des financements, impliquer le secteur privé et fournir une assistance technique ciblée et un renforcement des capacités. L'approche innovante de l'APRA est guidée par les plans nationaux élaborés par les pays membres, ce qui garantit que les initiatives sont adaptées aux besoins et aux circonstances spécifiques.

Au cours des discussions, les intervenants ont souligné l'importance d'un soutien contextuel, rappelant que chaque pays africain a des besoins et des priorités qui lui sont propres. Cependant, Edgar Moyo, ministre zimbabwéen de l'énergie et du développement énergétique, a également souligné que "l'adhésion à l'APRA ne devrait pas être considérée comme un simple soutien à des pays individuels, mais comme un effort collectif représentant l'ensemble du continent africain".

En outre, le dialogue a mis en évidence la nécessité de ressources et de mécanismes supplémentaires pour amplifier l'impact de la coopération internationale dans la promotion de l'adoption des énergies renouvelables en Afrique. La mise en place d'un secteur privé local solide a été reconnue comme essentielle pour favoriser la résilience du secteur des énergies renouvelables, l'APRA et d'autres partenariats jouant un rôle vital dans cette entreprise.

À cet égard, Kornelia Shilunga, vice-ministre namibienne des mines et de l'énergie, a déclaré : "L'APRA devrait être utilisée pour débloquer des financements abordables afin de soutenir le secteur privé local. Le partenariat devrait servir de véhicule pour la croissance et l'industrialisation vertes qui généreront un impact socio-économique significatif."

Alors que l'Afrique se trouve à la croisée des chemins, l'engagement et les efforts de collaboration doivent viser à relever les défis auxquels sont confrontés les membres de l'APRA*. Le partenariat offre un aperçu prometteur d'un avenir où les énergies renouvelables non seulement alimentent le continent, mais le propulsent également vers une croissance économique durable et inclusive.

Source: IRENA

Autres nouvelles
AIIM fund raises $320m from Africa, Asia and the EU

  Source: AIIM Africa    The fund raised $320 million from a diverse investor base across Africa, Europe and Asia. In a company statement, AIIM explained...

Plus d'Ougandais seront connectés gratuitement au réseau électrique

  Source : The Observer Uganda   Christoper Tumuhimbise knows a thing or two about the price one pays for making an illegal electrical connection in a premis...

The African Development Bank approves a strategy for Central Africa

Source: Gaceta de Gunea   Según nos informa la Oficina de Información y Prensa de Guinea Ecuatorial, el Documento de Estrategia de Integración Regional de...

Accelerating Africa’s oil and gas landscape

Global Event Partners, a specialist international event organiser in the energy, financial and infrastructure sectors, will be organising oil and gas events acr...